Haro, terre d’accueil

21 de Abril de 2010 | Por | Categoría: Viajes



Haro offre aujourd’hui de multiples attraits : son histoire, ses vignobles, ses caves à vin, ses fêtes, ses paysages, ses activités sportives. La ville est à la fois moderne et évocatrice de souvenirs, avec ses rues d’origine médiévale, ses églises et surtout ses gens, toujours disposés à vous accueillir.

Haro, terre d’histoire, de frontières et de rencontres avec le Pays Basque et Castille. Habitée à l’antiquité par les Berones (peuple préromain), les Romains ont aussi laissé leur trace dans le « Castrum Bilibio » un noyau de population situé dans la rive droite de l’Ebre dans les flancs des Montagnes Obarenes. Là, au Ve siècle naîtra Felices, actuellement le Saint patron d’Haro.
L’origine du nom « Haro » serait très long à expliquer car la ville a souffert plusieurs avatars tout le long de son histoire, disons simplement que « María Luisa de Austria » lui accorda le titre de « Ville d’Haro » en 1891.
Haro, terre de vignobles et des caves

Haro est « La Capital del Rioja » C’est au XIV siècle que le vin procure à Haro une époque prospère. Mais la période la plus florissante se produit à la fin du XIX siècle quand grâce aux grandes quantités de vins que les Français achètent à Haro se construit la gare de trains qui reliera Haro avec le port de Bilbao. Un peu plus tard à cause du phylloxera qui atteint les vignobles en France commence le développement définitif de la ville : installation de l’électricité dans les rues, installation du téléphone, ouverture du « Banco de España », construction de la « Estación enológica », inauguration des arènes, etc.
Les vins d’Haro étaient et sont encore de nos jours source de travail, de richesse et de prospérité pour notre ville. En effet, nos vins obtenus à partir de différents variétés de raisins : « tempranillo, garnacha, mazuelo » sont nos messagers de joie mis en bouteille, c’est notre façon de partager le plaisir de vivre avec tout le monde. « Avec bon vin, bonne chère et bon pain on peut envoyer promener le médecin ».
Haro, terre de Fêtes

La plus connue celle du 29 juin célèbre par « la Bataille du vin » dont la légende veut que pour maintenir la propriété de « los riscos de Bilibio », une montagne dans la commune d’Haro, chaque année les habitants de la ville doivent livrer une bataille pacifique avec du vin. Une autre fête aussi très importante est celle de « La Vierge de la Vega » au mois de septembre, celle-ci a un caractère plus religieux et les habitants de la ville célèbrent une procession avec un magnifique chapelet de lanternes. Nous avons également le côté « taurino » et aux arènes il y a des corridas et des vachettes.
Haro, terre de paysages et de vacances

Si vous aimez les randonnées, plusieurs sont les endroits que vous pourrez parcourir. Haro est baigné par deux rivières l’Ebro et le Tirón toutes les deux entourées des magnifiques peupliers. En plus, vous pourrez aussi visiter les petits villages près d’Haro : Sajazarra, Briones, San Vicente de la Sonsierra. En outre, si vous aimez la baignade, Haro vous offre ses installations sportives pour toute la famille, si vous aimez le ski vous pouvez vous déplacer jusqu’à Ezcaray et visiter la station de ski de Valdezcaray. Et pour finir votre journée, vous pouvez vous régaler avec nos magnifiques « pinchos et tapas » dans nos bars de « La herradura » Haro, terre de sport

Nous avons dans notre ville plusieurs clubs sportifs où l’on peut pratiquer du sport même dans les compétitions nationales. En effet, le « Club Voleibol Haro » a atteint en 2008 son entrée dans la catégorie nationale. En plus, le « Cross Ciudad de Haro » ou « Cross Capital del Rioja » a lieu le mois de janvier et nombreux athlètes internationaux arrivent jusqu’à notre terre pour y courir. En outre, au mois d’août la « Copa Internacional de Globos Aerostáticos Crianza de Rioja » rassemble à Haro une trentaine de pilotes de tout le monde pour survoler nos payssages.
Et pour le mois de juillet 2010 les motards du « Moto-club Haro » parcourront 2 900Km pour lier les villes Haro-Paris-Londres.

Haro, toujours prêt à vous accueillir !

Français, Intermédiaire 2. Année scolaire 2009/10

Pilar, Mila, Silvia, Inmaculada, Raquel, Paco, David, José Antonio,
Mª Luisa et Montse.

Etiquetas: , , , ,


Deja un comentario