L’argent ne fait pas le bonheur

5 de Noviembre de 2012 | Por | Categoría: Creación

Por José Alberto López Lozares.
“L’argent ne fait pas le Bonheur” . . . quelle phrase! Qu’est-ce que vous répondez quand quelqu’un mentionne ce proverbe ? Dan mon cas, d’abord, je pousse un soupir de soulagement- heureusement je n’ai pas été celui qui a prononcé ce dicton-là !-et puis, j’essaie de penser à un commentaire d’un certain intérêt, mais c’est impossible, car, qu’est-ce que vous pouvez ajouter a une locution qui est ,d’après moi, un cliché?: étant donné qu’elle «est invoquée aussi bien par les pauvres, comme pour se consoler d’être sans le sou, que par les riches, comme pour se donner bonne conscience auprès des premiers » (selon l’Wikipedia). C’est-à- dire, si deux classes sociales opposées utilisent la même expression pour exprimer leur relation avec l’argent, qui est, évidemment, la grande différence entre elles, ne sera-t-il pas que cette expression est, en réalité, un lieu vacant que les deux classes sont prêtes à cohabiter, un « lieu commun », en fin de compte ? , mais, si celles-ci partagent ce lieu sans aucun problème, ne sera-t-il pas qu’une des deux a déjà perdu la lutte des classes et a assumé, presque sans le savoir, l’in-moral du vainqueur ? Devinez laquelle ?
« El dinero no da la felicidad »; « Money doesn’t buy happines”;” Geld macht nicht glücklich, aber est beruhigt”. . . ce proverbe a infecté, comme un virus, toutes les langues occidentales et, comme font les virus avec l’ADN de la cellule infectée, ce virus linguistique a manipulé, dans son propre intérêt , la séquence de l’ADN de la langue où il réside la dialectique de la lutte de classes, en produisant une rupture dans son discours , grâce à laquelle il a été libre d’introduire la maladie/le non-sens dans son argumentation , et, de cette façon, le faire devenir inarticulé donc inoffensif , jusqu’à présent. Qui et quand a introduit ce virus, je ne le sais pas, mais il n’existe pas de vaccin contre lui, de même que pour le virus du rhume ; ils n’existent que des palliatifs. Ça va ceci ? : « Si l’argent ne fait pas le bonheur, rendez-le ! » (Jules Renard).

Etiquetas:


Deja un comentario