La tête en friche

6 de marzo de 2011 | Por | Categoría: Foro de la biblioteca

Por Carmen Homs.

Dans notre bibliothèque.

La tête en friche” est un bouquin délicieux où il est question de lecture.

Le protagoniste, Germain, est un gros balourd (de là le titre La tête en friche), grossier, gaffeur, malmené par sa mère et parfois par ses copains. Il ne s´approche jamais des livres car il garde un souvenir très cuisant de ses années à l´école. Cependant, un jour,  il fait une rencontre extraordinaire, Marguerite, une charmante petite mémé qui l´initie aux secrets de la lecture. Alors,  la tête de Germain devient  comme son potager, il suffit de la cultiver pour obtenir des fruits.

Et si vous êtes comme Germain, la lecture ne vous attire pas, il y a le film.

Etiquetas: ,


4 Comments to “La tête en friche”

  1. Maite dice:

    Ce petit compte-rendu m’a vraiment mis l’eau à la bouche, il me tarde de lire ce bouquin..!

  2. Pepe Notivoli dice:

    Je n´ai pas lu le livre mais je viens de regarder le film et il m´a touché: en plus d´une singulière “histoire d´amour” surtout qu´on transmet le virus de la lecture et de l´apprentissage n´importe pas à quel âge. C´est pareil à l´EOI. Je veux faire remarquer cette réflexion de Marguerite:

    “Avec un dictionnaire, on voyage
    D´un mot à l´autre
    On se perd dans un labyrinthe
    On s´arrête. On rêve”

  3. Ana dice:

    Voilà Pepe, tu peux dès maintenant te mettre à la lecture de ce livre, parce que l’année procahine je crains que tu ne sois plus à l’Ecole pour le lire avec les autres…
    Merci de tes commentaires.

  4. Javi dice:

    Quand j’ai commencé à lire ce livre, j’ai pensé qu’il serait un peu “lourd” à lire pour moi.
    L’auteur utilise un langage très familier.

    Elle l’a écrit aussi d’une façon qui ressemble plus à un langage parlé qu’à un langage écrit. C’est pour cela que j’ai dû utiliser le « dico » souvent. Cela ne me plaît pas du tout. Cela fait que la lecture est très lourde avec aussi beaucoup d’interruptions.

    Malgré toutes ces interruptions j’ai lu ce livre rapidement, parce qu’il est bien structuré. Les chapitres son assez courts, il permet donc de faire des pauses pour chercher ces nouveaux mots dans le dictionnaire.

    Le roman raconte l’histoire de Germain. L’auteur utilise la voix de Germain pour raconter l’histoire. Un homme quadragénaire, on peut dire presque bête. Même impoli, parce que personne ne l’a jamais aidé avec ses études quand il est allé à l’école.

    Cet homme n’a pas connu son père. Il n’a pas reçu d’affection, ni tendresse ni amour. Sa mère lui a ignoré toujours. Il aime bien aller au parc pour compter les pigeons. Là, il rencontra Marguerite. Une femme octogénaire, gentille, qui aime la lecture. Elle n’a pas de famille et habite dans une maison de retraite. Elle lui fait découvrir la lecture, l’éducation, les livres et l’amitié. Ils se rencontrent tous les après-midis et petit à petit la vie de Germain change.

    Des changements qui font sourire le lecteur. Ça fait que le lecteur devient complice de cette transformation.

    Ce roman est une allégorie de l’amitié, de l’espoir, de la lecture, d’une vie simple…Il fait croire que l’impossible est possible.

    D’habitude je préfère les livres aux les films qui sont inspirés de livres. Mais « La tête en friche » est un cas différent. Je pense qui le film est meilleur que le livre.
    Je vous encourage à lire ce livre, bien sûr. Même si je suis convaincu que vous aimeriez aussi le film.

Deja un comentario